Interview de Tatiana et Eve Domas

Le 6 juin 2024 , mis à jour le 8 juin 2024 — auto-édition, interview, miralda - 6 minutes de lecture
K4-PPmDo

Tatiana et Eve Domas ont gentiment accepté de répondre à nos questions.

Nous sommes heureux donc de vous faire découvrir le travail de Tatiana, illustratrice jeunesse avec de nombreux titres à son actif, ainsi que celui d’Eve sa sœur, toutes les deux autrices de la série ‘Miralda »!

(Et en attendant de pouvoir lire le prochain Miralda, vous pourrez retrouver les précédents albums sur Domouk —-> Miralda c’est par ici !)

Bonjour Tatiana, bonjour Eve, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Nous sommes deux sœurs avec très peu d’écart d’âge, élevées un peu comme des jumelles 🙂 Eve Domas est enseignante et elle se charge de l’écriture des histoires pour la série ‘Miralda’. Je suis Tatiana Domas, illustratrice depuis le début des années 2000 et je n’ai pas d’autre métier que celui-ci, que j’aime et que j’ai choisi à l’âge de 15 ans… Un métier-passion. Après avoir réalisé quelques bandes dessinées en collaboration avec différents scénaristes, illustré de nombreux ouvrages pour la jeunesse, je m’occupe aujourd’hui en priorité de la série ‘Miralda’, pour développer cet imaginaire avec ma soeur et surtout son aspect graphique.

E-xUu9m5
Eve & Tatiana Domas

Tatiana, Miralda a été ton projet de fin d’année d’étude à l’école Emile Cohl, peux-tu nous raconter comment sa genèse s’est déroulée?

En début d’année, je devais participer au concours international de l’illustration à Bologne (Italie) comme beaucoup d’autres étudiants, et il fallait choisir un sujet. Tout naturellement, j’étais attirée par l’univers des contes et des légendes qui ont bercé mon enfance… Et un souvenir d’une lecture en classe de CE2, est revenu. Un enseignant nous avait lu ‘Les Contes de la rue Brocca’ de Pierre Gripari et un fou-rire général avait secoué la classe… J’étais donc décidée à illustrer ‘La sorcière de la rue Mouffetard’ et c’est ainsi que le sujet de fin d’études s’est imposé… A quelques mois du passage du diplôme, guidée aussi par mes professeurs, j’ai tenté l’aventure de la sorcière de Miralda. Avec ma sœur, nous avons cherché les ‘ingrédients’ de cette première mouture… Et le tome 1 est né de la plume de Eve ! Au moment du diplôme, j’ai pu présenter une maquette du livre au format A5 comprenant toutes les illustrations  ainsi que la maison de Miralda réalisée en volume avec du carton et de la récup…

Nos enfants nous ont accompagnées dans l’appréciation et la relecture des histoires de Miralda, tout comme le reste de la famillE.

Est-ce que votre collaboration a évolué tout au long des différents tomes de Miralda et si oui comment ? 

Il y a eu une évolution en fonction des étapes de la vie, certainement.. Au départ, Eve était une jeune maman avec un fils de 2 ans qui a grandi, d’ailleurs avec la série, puis un second enfant est arrivé. J’ai été maman plus tardivement… Nos enfants nous ont accompagnées dans l’appréciation et la relecture des histoires de Miralda, tout comme le reste de la famille.

Nous avons toujours eu des moments d’échange pour trouver les scènes principales de chaque histoire, et un temps de relecture, lorsque Eve me présentait ses textes tout fraîchement écrits. C’est à partir du troisième tome, que ma sœur a pu trouver un nouvel élan. Elle a élaboré ses histoires pour les plus grands et nous avons donc décidé d’en faire une série ‘évolutive’… Les tomes 1 et 2 s’adressent aux 3-6 ans. Les tomes suivants sont destinés aux 6-12 ans.

Tatiana, peux-tu nous raconter dans quelles conditions tu dessines ?

Je dessine dans une pièce ‘atelier’, à la maison et parfois dans le salon où la lumière du jour est encore plus présente. Thé, tisane ou café peuvent m’accompagner dans mes journées de dessin et le carré de chocolat, oui… Il est indispensable !

Mes horaires sont calés sur ceux de mon fils qui va à l’école mais l’idéal pour moi c’est l’après-midi et le soir, très tard…

Comment nourris-tu ton imaginaire, tes histoires ?

Depuis toujours, j’entretiens un esprit ‘jeunesse’ et un imaginaire… Je conserve de nombreux instants du vécu, je mémorise des ambiances particulières face à certains paysages, lors de mes déplacements et j’ai toujours aimé me plonger dans les livres depuis toute petite. Aujourd’hui, j’aime aller vers les connaissances en passant aussi par l’audiovisuel, des reportages TV et radio, des magazines…

Eve, tu es professeur des écoles, est-ce que ton travail avec tes élèves t’influence dans l’écriture des histoires et si oui de quelle manière ?

En étant enseignante, je suis au contact des enfants de cet âge (6-10 ans) et leur spontanéité transparaît sans doute dans mes histoires. Je puise dans mon quotidien pour donner aux personnages leur singularité et j’essaie de faire passer des messages avec tendresse et humour afin que tous comprennent le rôle que nous avons à jouer pour la protection de l’environnement sans que cela soit trop moralisateur.

3Byny-YQ

Le tome 01 de Miralda a été édité chez la Fourmilière, peux-tu nous raconter comment la collaboration s’est déroulée avec cette structure associative d’édition un peu particulière ? 

Cette structure a été une étape importante pour la connaissance du métier et le développement de la série ‘Miralda’. 

La FourmilièreBD a été créée par des auteurs BD lyonnais et je les ai rejoins pour entamer une collaboration qui a duré 5 ans. L’élan de tous ces auteurs à défendre chacun de nos titres tous ensemble, cet élan était solidaire. Nous avions un catalogue commun et avons réalisé un ouvrage collectif.

Comment choisissez-vous les thèmes, l’intrigue d’un album, et notamment celui du dernier actuellement en financement participatif sur ulule (Coup de chaud en Laponie) ? 

Pour le choix des thèmes, j’y songe toujours 2 ou 3 ans avant la parution d’un album. Je prépare les thèmes et je m’intéresse aux sujets en me documentant, en étant à l’écoute des problématiques actuelles toujours en ayant comme fil conducteur la défense et la protection de l’environnement.

Pré-commander le TOME 7 des aventures de Miralda sur Ulule: https://fr.ulule.com/miralda-t7/

Merci Tatiana , Merci Eve !

Joubert Vincent

Voir les publications de l'auteur